Un nouveau modèle de sélection des pratiques Agiles

L’équipe de recherche Aurore a présenté le mardi 27 octobre 2015 aux partenaires de recherche, les résultats de ses travaux sur le dernier sujet de recherche « Un modèle d’élaboration d’une grille d’éligibilité des pratiques agiles pour un projet ».

 

L’équipe a réalisé un travail de recherche important pour développer un modèle permettant de :

  1. regrouper les pratiques agiles en familles cohérentes ;
  2. modéliser le niveau d’effort de mise en œuvres de certaines pratiques agiles ;
  3. guider la sélection de pratiques agiles en cas de mise en œuvre progressive ou partielle de l’agilité ;
  4. analyser l’impact de certaines contraintes projet ou de son environnement sur une pratique agile.

Le modèle définit une liste de variables explicatives sur 4 axes (nature/complexité du projet, organisation/équipes, technologie, culture de l’organisation) ; quatorze familles de pratiques agiles transverses aux différents cadres existants et un sélecteur qui permet de classer les familles en fonction du niveau d’effort et éventuellement d’intérêt pour le projet.

L’équipe de recherche du programme Aurore était constituée de Dr. Dominique Causse (directeur du Programme de recherche et Consultant Expert), Dr. Elie Kolakez, Fadi El Gemayel et François Delignette ainsi que des experts et Coachs agiles. Ils ont exposé l’état de l’art, le modèle et une étude qualitative réalisée auprès de six entreprises françaises publiques et privées sur des projets de nature variée.

Les résultats de l’étude qualitative sont en cohérence avec le modèle et montrent sur l’échantillon observé que :

  • les organisations désirent aller vers l’agilité mais ont un niveau de maturité très variable ;
  • les moyens mis en œuvre pour déployer l’agilité sont notamment très différent d’une organisation à l’autre, souvent en décalage avec les ambitions affichées ;
  • seul un projet avait mis en œuvre des pratiques liées au développement logiciel du type XP, ces pratiques semblent nécessiter un niveau de maturité et d’effort plus important ;
  • par contre tous les projets ont mis en place des pratiques liées aux cycles itératifs, un certain niveau de priorisation et tenté avec plus ou moins de succès d’impliquer les utilisateurs dans les équipes projet.

La prochaine rencontre de recherche aura lieu le 17 décembre et portera sur le diagnostic des grands projets stratégiques (niveau tactique).

Pour une présentation des résultats, ou pour toute autre information sur ce programme de recherche, merci de contacter : Gil-Antoine Gentric +33 6 98 86 63 52 ou par mail à info_NOSPAM_@daylight.fr

Compléments d’information

Le programme de recherche Aurore a été lancé en septembre 2010 pour donner aux entreprises privées et publiques françaises les méthodes et outils pour assurer la maîtrise et la réussite de leurs projets, programmes et portefeuille au travers d’un partenariat de recherche. C’est une plate-forme d’échange entre les partenaires qui se rencontrent régulièrement. Il donne de plus la possibilité à ces entreprises de participer aux travaux, récupérer les résultats et expérimenter les outils issus de la recherche avec leurs équipes. Pour la saison 2014-2015 les partenaires sont l’Agence pour l’Informatique Financière de l’Etat, la Banque de France, la Caisse des Dépôts et Consignations, la Direction Générale de l’aviation Civile, la Direction Générale des Finances Publiques, et Pôle Emploi.

Daylight est un cabinet de conseil spécialisé en ingénierie organisationnelle et agilité, ayant développé une très forte expertise en maîtrise et réussite des projets, programmes et portefeuilles (www.daylight.fr). Le cabinet est à l’origine du programme de recherche lancé avec deux partenaires académiques que sont l’ENSIIE et l’IAE Lille.