La première rencontre de recherche de l’année a donné l’occasion à l’équipe de présenter le résultat de ses travaux portant sur l’élaboration d’une grille d’analyse rapide de la couche organisation d’un programme de transformation. Rappelons ici que les programmes relèvent des défis spécifiques (transformation, adaptabilité, complexité) et que ce sont des objets organisationnels différents des projets.

Rencontre de recherche 14 mars 2019

 

Ces travaux, qui s’inscrivent dans une logique de pré-diagnostic rapide, sont venus compléter ceux de l’an passé qui avaient permis l’élaboration d’une grille similaire sur la couche engagement. Notre volonté à terme : construire un outil de pré-diagnostic rapide à même d’adresser toutes les dimensions d’un programme.

Ayant constaté que l’état de l’art actuel ne permet pas de répondre aux besoins opérationnels de diagnostic des programmes de transformation, nous avons alors mobilisé - dans une logique de recherche-action - à la fois nos travaux sur les diagnostics projets et programmes (couche engagement), les publications scientifiques et les référentiels afin de construire une base de réflexion.

Un premier entretien sur la base des variables issues de cette première réflexion a été mené. Il a permis l’émergence de quatre axes de diagnostic ayant pour vocation de vérifier que le programme a les capacités :

    • d’alignement stratégique
    • de fourniture des livrables
    • d’implémenter la transformation de l’organisation
    • d’adaptation à son environnement

Afin de s’assurer de la « solidité » du programme, la qualité de la structure sur laquelle il repose a aussi dû être prise en compte.

C’est sur ces cinq fondamentaux que nous avons déroulé d’autres entretiens avant de passer à une V3 présentant une logique de questionnement par axe, puis à une V4 prenant en compte la pondération des variables. A date, nous disposons d’une V5 ajustée et consolidée intégrant les retours des interviewés.

Voici à titre d’exemple le résultat anonymisé, remonté par l’outil, pour une des entreprises qui a pris part à l’élaboration de cette grille :

Slide

Si les résultats obtenus sont limités par le fait que les capacités ne sont pas liées uniquement à la qualité de la composante « Organisation » du dispositif programme - certains aspects de la composante « Engagement » sont également essentiels – cette composante semble avoir tout de même suffisamment d’importance pour que l’analyse puisse servir de base à une réflexion permettant de mesurer l’écart entre le ressenti des acteurs et la situation réelle.

Daylight et ses partenaires souhaitent désormais entrecroiser les travaux menés sur les couches engagement et organisation pour consolider un outil de pré-diagnostic. Les partenaires du programme tout comme les participants ont bien vu l’intérêt de prolonger l’expérience en menant de nouveaux entretiens, à intervalles réguliers, avec a minima le directeur du programme, son sponsor et son PMO.