Prise de contre-pied de croyances encore trop répandues sur les « résistances » et autres rigidités des acteurs terrain dans cette interview ! 

Par Robert Cottura

 Pour Robert Cottura : « considérer les Hommes du terrain comme détenteurs d’un savoir stratégique pour l’entreprise est le pivot pour les engager dans le projet, lever les barrières et leur donner leur place dans la réussite de tout projet de changement ».

Il a la même posture d’ergonome du travail concernant les instances sociales qu’il voit comme lieu naturel d’une expression d’un rapport de force que le projet doit adresser et gérer, au lieu d’essayer de de l’ignorer ou de l’éviter : « les syndicats veulent en général s’assurer que l’impact du projet sur la santé et la qualité du travail est bien pris en compte… une fois que cette assurance est donnée, ils n’ont aucune raison de s’opposer à un projet ».

Pour toute information, rendez-vous sur le site aurore (informations générales ou pour télécharger la plaquette).