Comment choisir les bonnes pratiques des référentiels pour les projets tout en considérant la pluralité des transformations ? Autrement dit, comment composer un cadre méthodologique hybride ?

Post linkedin RR3 Méthodes Hybrides

Méthodes hybrides : quels cadres pour les réalités plurielles des transformations ?

Les porteurs de projets de transformation sont confrontés à un très grand nombre de cadres méthodologiques pour formaliser et encadrer le pilotage et la réalisation de ces initiatives.

Formaliser un cadre méthodologique adapté pour des projets de transformations est très varié compte tenu de l’expérience de certains porteurs de projet, des types de projets et des contextes d’entreprises (Taille de l’entreprise, enjeux du projet, moyens alloués, etc.). D’autant que ces 20 dernières nous avons pu connaître l’émergence de nombreuses approches méthodologiques (agiles, programmes, etc.), afin d’encadrer a priori des projets de petite taille tout comme de grands programmes de transformation. Or tous les cadres méthodologiques rationalisent les projets comme si tous les projets étaient censés appliquer les mêmes pratiques de travail. Comment choisir les bonnes pratiques de ces référentiels pour les projets tout en considérant la pluralité des transformations ? Autrement dit, comment composer un cadre méthodologique hybride ?

L’objectif de notre prochaine rencontre de recherche est de comprendre comment les porteurs des projets choisissent leurs cadres méthodologiques et les facteurs qui les influencent dans ces choix.

Nous présenterons les résultats de nos travaux lors d’une rencontre de recherche qui se tiendra le 15 décembre dans l’après-midi. Les résultats permettront aux porteurs des projets de se poser les bonnes questions dans l’identification des composants méthodologiques à mettre en place dans leurs projets.

À cet effet, nous souhaiterions recueillir votre témoignage, au travers d’un entretien d'une heure, pour nous assurer de bien prendre en compte les réalités du terrain.

Les entretiens se déroulent sur le mois novembre et
seront menés par François Delignette,, directeur du programme de recherche et Akim Berkani, docteur
chercheur et consultant.
Auriez-vous un créneau disponible prochainement ?
Au plaisir,
Akim Berkani,