Le thème était "Modèle permettant de définir les Business Case des PMO d'Entreprise"

 

L’équipe de recherche Aurore a présenté le mardi 30 juin après-midi à 'hôtel Napoléon à Paris aux paretnaires de recherche les résultats de ses travaux sur le dernier projet du porgramme : "modèle permettant la définition du cas d'afffaire d'une Unité d'Appui aux Projets, Portefeuille, Programme (UA3P/PMO d'Entreprise).

 

L'équipe a réalisé une avancée conceptuelle importante : elle a réussi à définir un modèle qui précise les objectifs standards d’un PMO d’entreprise :

  1. assurer la maîtrise des projets ;
  2. augmenter la maturité de l’entreprise sur la gestion de projet ;
  3. obtenir les bénéfices attendus des projets ;
  4. prioriser, optimiser, arrêter et lancer les projets en conformité avec la stratégie et les moyens de l'entreprise.

Chacun de ces objectifs est décliné en sous-objectifs précis et en bénéfices quantifiables permettant d’en mesurer l’atteinte.

Le modèle permet, à partir de la sélection de ces objectifs, de positionner l’offre de service du PMO d’entreprise et son niveau de responsabilité par offre de service. Les concepts nécessaires pour construire un plan de déploiement ont été aussi identifiés.

Lors de la rencontre, les chercheurs du programme Aurore, Fadi El Gemayel (directeur du Programme de recherche et consultant expert), Laila Kamoun, Docteur Elie Kolakez, Frédéric Naudé et Docteur Dominique Causse ont exposé le modèle, ainsi qu’une étude qualitative réalisée auprès de six entreprises françaises publiques et privées avec des portefeuilles projets allant de 2 à plus 300 M€.

Cette étude qualitative se révèle en cohérence avec le modèle et montre sur l’échantillon observé que :

  • les services déployés par les PMO d’entreprise sont cohérents avec objectifs qui leurs sont assignés ;
  • qu’il n’y a par contre peu de réflexions sur les plans et modalités de déploiement de ces services ;
  • et que surtout, les PMO d’entreprise n’ont pas de mandats clairs et que la jonction entre eux et leur Sponsor est faible.

De même, l’équipe de recherche a présenté le cas de mise en place du cas d’affaires du PMO d’entreprise d’une grande administration française en appui sur le modèle élaboré dans le projet de recherche.

Ce modèle permettra aux responsables des PMO d’entreprise d’établir leur Cas d’Affaire et de définir un mandat clair avec leur Sponsor (point faible relevé dans l’étude qualitative).